FAQ LaTeX/TeXConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 27, nombre de questions : 148, dernière mise à jour : 31 août 2017  Ajouter une question

 

Bienvenue sur la FAQ LaTeX, elle répondra aux questions les plus fréquemment posées.
Je tiens à souligner que cette faq ne garantit en aucun cas que les informations qu'elle propose soient correctes ; les auteurs font le maximum, mais l'erreur est humaine. Cette faq ne prétend pas non plus être complète.


SommairePour débuterCommandes et environnements (6)
précédent sommaire suivant
 

Les commandes sont utilisées pour dire à LaTeX d'effectuer une certaine action. Elles commencent toutes par le caractère \ (backslash).

Certaines (appelées aussi symboles de contrôle) sont suivies d'un caractère spécial. Par exemple \% pour afficher le caractère %. (Voir comment insérer les caractères spéciaux ?)
D'autres (appelées aussi mots de contrôle) sont suivies de lettres (majuscules ou minuscules). Par exemple, La commande \LaTeX permet d'imprimer le logo \(\LaTeX\).

Ces dernières peuvent parfois prendre des paramètres que l'on indiquera entre accolades. Par exemple la commande \textbf{du texte en gras} imprimera du texte en gras.
Il existe aussi des commandes prenant un paramètre optionnel. Leur syntaxe est la suivante : \nomdecommande[option]{arg1}{arg2}.

Mis à jour le 10 septembre 2014 -Nikopol-

Un environnement permet de regrouper un texte (ou autre) ayant une spécificité particulière (tableau, figure, citation, liste…).
Pour cela, on fait appel à deux commandes : une qui indique le début de l'environnement et la seconde indiquant la fin de cet environnement et le retour à l'environnement précédent (le plus souvent l'environnement document).
La syntaxe est la suivante :

Code LaTeX : Sélectionner tout
1
2
3
\begin{environnement} 
texte ou liste ou figure ou citation ou autre… 
\end{environnement}

Mis à jour le 10 septembre 2014 -Nikopol-

La commande \newcommand permet de définir ses propres commandes, il y a différentes façons de l'utiliser :

  • \newcommand sans argument :
    Par exemple on peut définir cette commande \newcommand{\ffr}{fédération française de rugby}. On gagne ainsi du temps, il est simple de taper \ffr. De plus si à la fin du document on s'aperçoit que l'on doit mettre des majuscules à Fédération Française de Rugby, il suffit juste de changer la définition de la commande. On sépare le fond de la forme, le texte de remplacement aura toujours la même forme sur tout le document.
  • \newcommand avec argument :
    Elle s'utilise de la façon suivante \newcommand{<nom>}[<nb d'arguments>]{<code à effectuer>}. Il est possible d'utiliser jusqu'à 9 arguments. On peut par exemple définir une commande qui mettra en page le nom d'un auteur par exemple : \newcommand{\aut}[2]{#1~\textsc{#2}}. On l'utilisera ainsi dans le texte \aut{prénom}{nom}. Le texte de remplacement sera donc le prénom rattaché au nom par un espace insécable. Ce nom sera lui composé en petites capitales :
    Code LaTeX : Sélectionner tout
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    \documentclass[10pt,a4paper]{article} 
    \usepackage[utf8]{inputenc} 
    \newcommand{\aut}[2]{#1~\textsc{#2}} 
    \begin{document} 
    \aut{Pierre}{Durant} 
    \end{document}
    Imprime

  • \newcommand avec option :
    Il est possible d'utiliser une commande avec un argument optionnel (qui peut être vide) :
    \newcommand{<nom>}[<nb arg>][<option par défaut>]{<code à effectuer>}. Si on ne passe pas d'option à la commande dans le texte alors c'est option par défaut qui sera développé, sinon comme on s'en doute, cela sera l'option que l'on aura passée à cette commande. Un exemple sera bien plus parlant. Le code suivant :
    Code LaTeX : Sélectionner tout
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    \documentclass[10pt,a4paper]{article} 
    \usepackage[utf8]{inputenc} 
    \newcommand{\opt}[2][défaut]{\emph{#2} \textbf{#1}} 
    \begin{document} 
    \opt{sans l'option, on imprime} 
      
    \opt[ce que l'on veut]{avec l'option, on imprime} 
    \end{document}
    s'imprime en :



LaTeX définit \newcommand de telle façon que l'on ne peut pas définir une commande déjà définie. Par exemple \newcommand{\o}{o} renvoie l'erreur
! LaTeX Error: Command \o already defined.

Mis à jour le 29 août 2017 -Nikopol-

\renewcommand, comme son nom l'indique permet de redéfinir une commande déjà existante et uniquement si elle existe sinon on obtiendra un message d'erreur :

! LaTeX Error: \<non> undefined.
La syntaxe est la même que \newcommand : \renewcommand{<nom>}[<nb arg>][<option>]{<code à exécuter>}.
Par exemple, avec le code \renewcommand{\thesection}{\alph{section}} dans le préambule du document, les sections seront numérotées a, b…

Mis à jour le 31 août 2017 -Nikopol-

Les environnements sont très utilisés avec LaTeX : \begin{enumerate}, \begin{center} et bien d'autres.
La syntaxe est la suivante : \newenvironment{<nom>}[<nb arg>]{<code à faire avant>}{<code à faire après>}, on définit ainsi ce que fait l'environnement avant et qui sera appliqué à ce qui se trouve entre le begin et le end.
Exemple commenté :

Code LaTeX : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
\newenvironment{maquote}{% code à effectuer avant 
\itshape\flushright\fontfamily{jkplos}\selectfont% on met en italique, aligné à droite et on change la fonte pour faire plus zoli 
} 
{%code à effectuer après 
\par% on termine le paragraphe 
}
Comme pour les commandes, il n'est pas possible de définir un environnement qui existe déjà.

Code LaTeX : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
\documentclass[10pt,a4paper]{article}  
\usepackage[utf8]{inputenc} 
\usepackage{kpfonts} 
  
\newenvironment{maquote}{% code à effectuer avant 
\itshape\flushright\fontfamily{jkplos}\selectfont% on met en italique, aligné à droite et on change la fonte pour faire plus zoli 
} 
{%code à effectuer après 
\par% on termine le paragraphe 
} 
\begin{document}  
  
\begin{maquote} 
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,\\ 
Ou comme cestui là qui conquit la toison,\\ 
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,\\ 
Vivre entre ses parents le reste de son âge !\\ 
  
Quand reverray-je, helas, de mon petit village\\ 
Fumer la cheminée, et en quelle saison\\ 
Reverray-je le clos de ma pauvre maison,\\ 
Qui m'est une province, et beaucoup d'avantage ?\\ 
  
Plus me plaist le sejour qu'ont basty mes ayeux,\\ 
Que des palais Romains le front audacieux ;\\ 
Plus que le marbre dur me plaist l'ardoise fine,\\ 
  
Plus mon Loyre Gaulois, que le Tibre Latin,\\ 
Plus mon petit Lyré, que le mont Palatin,\\ 
Et plus que l'air marin la douceur Angevine.\\ 
\end{maquote} 
\end{document}

Mis à jour le 30 août 2017 -Nikopol-

\renewcommand, comme son nom l'indique permet de redéfinir un environnement déjà existant et uniquement s'il existe, sinon on obtiendra un message d'erreur :

! LaTeX Error: Environment <non> undefined.
La syntaxe est la même que \newenvironment : \renewenvironment{<nom>}[<nb arg>]{<code à faire avant>}{<code à faire après>}.
Par exemple, avec le code suivant : \renewenvironment{quote}{\color{blue}}{} dans le préambule du document, les citations seront coloriées en bleu (c'est pas beau mais c'est pour l'exemple ).

Mis à jour le 31 août 2017 -Nikopol-

Proposer une nouvelle réponse sur la FAQ

Ce n'est pas l'endroit pour poser des questions, allez plutôt sur le forum de la rubrique pour ça


Réponse à la question

Liens sous la question
précédent sommaire suivant
 

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2018 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.

 
Responsable bénévole de la rubrique LaTeX : Sébastien Lataix (Nikopol) -